Résultats du premier trimestre 2020

19 mars 2020

UNE SITUATION FINANCIERE SOLIDE DANS LE CONTEXTE DE CRISE SANITAIRE ACTUELLE

RESULTATS DU 1ER TRIMESTRE 2020 SUSPENSION DES OBJECTIFS 2020

Les résultats du 1er trimestre 2020 au 29 février 2020 sont caractérisés par :

  • un Backlog global de 3 403,3 M€ (HT) (+51.6% vs T1 2019) et un portefeuille foncier Logement en hausse de +8,2 % vs T1 2019 à 33 429 lots,
  • un taux de marge brute de 19,1% et un taux d’EBIT de 8,5%,
  • Une absence de dette nette et une capacité financière de 412,5 M€.

Au regard de la crise sanitaire actuelle, le conseil d’administration a décidé :

  • d’anticiper la publication des résultats du 1er trimestre 2020,
  • de suspendre les objectifs annuels 2020 précédemment annoncés.

Kaufman & Broad SA annonce aujourd’hui ses résultats, non audités, du 1 er trimestre 2020 (du 1er décembre 2019 au 29 février 2020). A cette occasion, Nordine Hachemi, Président-Directeur Général de Kaufman & Broad, a déclaré :

« Dans le contexte des développements récents de la crise sanitaire actuelle et de ses impacts sur l’activité économique générale, le conseil d’administration de Kaufman & Broad a décidé d’anticiper la publication des résultats du 1er trimestre de l’exercice 2020 afin d’informer le plus rapidement possible le marché de son analyse de la situation. Kaufman & Broad assume pleinement ses responsabilités vis-à-vis de ses collaborateurs, dont il est essentiel d’assurer la sécurité et la santé, mais aussi de ses clients, pour lesquels la continuité de ses services est maintenue lorsque cela est possible, et enfin de l’ensemble de ses fournisseurs, dont la capacité à traverser cette crise est vitale pour le redémarrage aussitôt que possible de l’activité du bâtiment. Dans cette période difficile dont le terme est aujourd’hui inconnu, et au-delà du maintien du contrôle de ses coûts, de la maîtrise de son besoin en fonds de roulement et de ses dépenses d’investissement, Kaufman & Broad s’appuie notamment sur deux paramètres fondamentaux :

Une dette nette nulle qui conduit à une structure financière extrêmement solide au 29 février 2020 caractérisée par :

  • Un niveau élevé de liquidités disponibles et mobilisables de 412,5 M€ ;
  • Une maturité moyenne de la dette brute supérieure à 4 ans ;
  • Des capitaux propres consolidés de 308,8 M€

Des indicateurs de développement qui projettent Kaufman & Broad audelà des prochains mois :

  • Un backlog global qui s’établit au 29 février 2020 au niveau de 3,403 Milliards €, et à 2, 073 Milliards € pour la seuleactivité Logement. Il est rappelé que le Backlog est une synthèse à date qui permet d’estimer le chiffre d’affaires restant à reconnaître dans le futur − étant précisé qu’il existe une part incertaine de transformation du backlog en revenus, notamment pour les réservations non encore actées ou pour les projets n’ayant pas obtenu d’autorisation administrative définitive (soit environ 40% pour le logement et 85% pour le tertiaire).
  • Un portefeuille foncier Logement qui a atteint un plus haut historique de 33 429 lots à fin février 2020. Le portefeuille foncier Logement représente l’ensemble des terrains pour lesquels tout engagement (promesse de vente,…) a été signé.

S’agissant des perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2020, au regard de la crise sanitaire actuelle, Kaufman & Broad a décidé de suspendre ses objectifs annuels annoncés fin janvier dernier. Kaufman & Broad proposera de nouveaux objectifs 2020 dès que la situation générale rendra pertinente une projection sur l’ensemble de l’exercice. Kaufman & Broad continuera de suivre avec attention les développements de la situation sanitaire au cours des prochaines semaines et informera en tant que de besoin le marché de son impact sur ses activités ».

Activité commerciale

  • Pôle Logement

Au 1er trimestre 2020, les réservations de logements en valeur s’élèvent à 326,5 millions d’euros (TTC), soit une baisse de 8,6 % par rapport à 2019. En volume, elles s’établissent à 1 482 logements, en retrait de 16,3 % par rapport à 2019. Le délai d’écoulement des programmes s’est établi à 6,8 mois sur trois mois, en retrait de 1,3 mois par rapport à 2019 (5,5 mois). L’offre commerciale, avec 96 % des programmes situés en zones tendues (A, Abis et B1), s’élève à 3 359 logements à fin février 2020 (3 261 logements à fin février 2019). Répartition de la clientèle Les réservations en volume des primo-accédants représentent 9 % des ventes et celles des secondaccédants 5 %. Les réservations réalisées auprès des investisseurs représentent 49 % des ventes (36 % pour le seul dispositif Pinel) et les ventes en bloc 37 %, dont environ 30 % de résidences gérées (tourisme, étudiants, affaires ou seniors).

  • Pôle Tertiaire

Au 1er trimestre 2020, le pôle Tertiaire a enregistré des réservations nettes de 1 075,0 millions d’euros TTC (vs 113,8 M€ TTC à fin février 2019). Kaufman & Broad a actuellement en commercialisation ou à l’étude environ 155 000 m² de surfaces de bureaux et environ 74 500 m² de surfaces logistiques et d’activités, ainsi que près de 115 000 m² dont l’acte authentique de vente reste à signer. Par ailleurs, environ 73 000 m² de surfaces de bureaux sont actuellement en construction ainsi que 36 000m² de surfaces logistiques.

  • Indicateurs avancés de l’activité commerciale et développement

Au 29 février 2020, le backlog Logement s’établit à 2 073,2 millions d’euros (HT), soit 18,6 mois d’activité (vs 1 975,3 M€ (HT) pour 18,3 mois d’ativité à fin février 2019). À la même date, Kaufman & Broad comptait 181 programmes de logements en cours de commercialisation, représentant 3 359 logements (194 programmes pour 3 261 logements à fin février 2019). Le portefeuille foncier Logement représente 33 429 lots, il est en progression de 8,2 % par rapport à celui de fin février 2019 et correspond à un chiffre d’affaires potentiel de près de 4 années d’activité. À fin février 2020, le backlog tertiaire s’élève à 1 330,0 millions d’euros HT. 

Résultats financiers

  • Activité

Le chiffre d’affaires global s’établit à 299,2 millions d’euros (HT), en retrait de 8,8 % par rapport à 2019. L’impact de l’arrêt de la plupart des chantiers en Ile-de-France, lors des grèves des transports est estimé à environ 15 millions d’euros (HT) du chiffre d’affaires du trimestre. Le chiffre d’affaires Logement s’élève à 272,2 millions d’euros (HT), il représente 91,0 % du chiffre d’affaires du groupe (contre 286,0 millions d’euros (HT) soit 87,2 % en 2019). Le chiffre d'affaires de l’activité Appartements est en baisse de 7,8 % comparé à 2019 et s’établit à 245,9 millions d’euros (HT). Le chiffre d'affaires du pôle Tertiaire ressort à 25,2 millions d’euros (HT), à comparer à 41,0 millions d’euros (HT) en 2019. Les autres activités dégagent un chiffre d’affaires de 1,8 million d'euros (HT) contre 1,1 millions d’euros en 2019.

  • Eléments de rentabilité

La marge brute du 1ertrimestre 2020 s’élève à 57,1 millions d’euros en baissepar rapport à 2019. Le taux de marge brute s’établit à 19,1%, en retrait par rapport à celui du 1er trimestre 2019 (20,2 %). Les charges opérationnelles courantes s’élèvent à 31,7 millions d’euros (10,6 % du chiffre d’affaires), contre 35,6 millions d’euros pour 2019 (10,9 % du chiffre d’affaires). Le résultat opérationnel courant s’établit à 25,4 millions d’euros, à comparer à 30,6 millions d’euros en 2019. Le taux de marge opérationnelle courante s’élève à 8,5 % contre 9,3 % en 2019. Le résultat net - part du groupe de l’exercice 2020 ressort à 13,2 millions d’euros, en baisse par rapport à février 2019 de 8,1%.

  • Structure financière et liquidité

La trésorerie nette positive s’élève à 9,2 millions d’euros au 29 février 2020 (hors impact dette de loyers IFRS 16) à comparer à une trésorerie nette positive de 56,0 millions d’euros au 30 novembre 2019. La trésorerie active (disponibilités et valeurs mobilières de placement) s’établit à 162,5 millions d’euros, à comparer à 208,1 millions d’euros au 30 novembre 2019.

La capacité financière s’élève à 412,5 millions d’euros (458,1 millions d’euros au 30 novembre 2019). Le besoin en fonds de roulement s’établit à 215,6 millions d’euros (14,9 % du chiffre d’affaires), à comparer à 150,1 millions d’euros au 30 novembre 2019 (10,3 % du chiffre d’affaires). La hausse s’explique par le retard des appels de fonds sur les opérations franciliennes, consécutivement aux grèves des transports - hors cet effet, le BFR se serait établi dans la fourchette de 11 % à 13 %.

Perspectives 2020

S’agissant des perspectives pour l’ensemble de l’exercice 2020, au regard de la crise sanitaire actuelle, Kaufman & Broad a décidé de suspendre ses objectifs annuels annoncés fin janvier dernier. Kaufman & Broad proposera de nouveaux objectifs 2020 dès que la situation générale rendra pertinente une projection sur l’ensemble de l’exercice. Kaufman & Broad continuera de suivre avec attention les développements de la situation sanitaire au cours des prochaines semaines et informera en tant que de besoin le marché de son impact sur ses activités.

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichiers attachés

Expert

Contact Presse