Résultats du premier semestre 2018

Paris, France, 11 juillet 2018
  • Backlog global supérieur à 2 milliards d’euros, en hausse de 27,9 %
  • Passage d’une dette financière nette à une situation de trésorerie nette positive
  • Révision à la hausse des perspectives annuelles

Kaufman   &   Broad   SA   annonce   aujourd’hui    ses    résultats    pour le 1er semestre de l’exercice 2018 (du 1er décembre 2017 au 31 mai 2018). Nordine Hachemi, Président-Directeur Général de Kaufman & Broad, a notamment déclaré :

« Les résultats du 1er semestre 2018 confirment la qualité des fondamentaux de Kaufman & Broad. Ils soulignent la capacité de son modèle de croissance générateur de rentabilité et de trésorerie à assurer de façon pérenne sa capacité de distribution tout en renforçant sa solidité financière et ses perspectives de développement.

Avec des réservations globales en valeur en progression de 54,1 % (+10,1% pour la seule activité Logement) et un délai d’écoulement de nouveau en baisse à 5,1 mois, les résultats commerciaux attestent de l’adéquation de notre offre commerciale à la demande dans un marché toujours attendu en retrait sur l’année. Le maintien de nos rythmes élevés de commercialisation continue de reposer sur notre capacité à proposer à nos clients des opérations à des prix de vente correspondant à leur capacité financière.

Par ailleurs, l’activité Tertiaire a confirmé sa très bonne dynamique avec un montant de réservations de 346,2 M€ (TTC).

La forte progression du backlog global de près de 28 % accroît significativement notre visibilité. Dans la seule activité Logement, l’augmentation du Backlog de 20 % nous permet de continuer à gérer avec rigueur notre réserve foncière, qui représente plus de trois années d’activité.

Notre politique de maîtrise des prix de vente et des charges opérationnelles se traduit par une progression de 48,9 % de l’Ebit ajusté. Le besoin en fonds de roulement a de nouveau été maîtrisé dans un contexte de forte croissance du chiffre d’affaires et du Backlog. Il en résulte une réduction de près de 85 M€ de la dette sur les douze derniers mois et une situation de trésorerie nette positive de 24,4 M€ à fin mai.

L’ensemble de ces éléments conduit à un accroissement des capitaux propres à plus de 240 M€ à fin mai 2018 et une capacité financière proche de 380 M€.

Le groupe estime que la croissance de son chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’exercice devrait dépasser 10%. Le taux de marge brute devrait se maintenir autour de 19 % et le taux d’EBIT ajusté devrait être en hausse à environ 9 %.

Dans ce contexte et conformément à notre politique de dividende, ce dernier augmentera au moins dans les mêmes proportions. »

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichiers attachés

Experts

Contact Presse