Résultats Annuels 2018

Paris, France, 30 janvier 2019
  • Résultats commerciaux et financiers solides :
    • Backlog global : + 17,9 % à 2,2 Mds€
    • Chiffre d’affaires : + 12,0 % à 1,6 Md€
    • Résultat net (part du groupe) : + 23,4 % à 73,0 M€
    • Structure financière : situation de trésorerie nette positive de 50,0 M€
  • Proposition de dividende : 2,50 € par action

Kaufman & Broad SA annonce aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2018 (du 1er décembre 2017 au 30 novembre 2018). Nordine Hachemi, Président-Directeur Général de Kaufman & Broad, a notamment déclaré :

« Les résultats de l’exercice 2018 confirment la qualité des fondamentaux de Kaufman & Broad dans des conditions de marché moins dynamiques. Ils soulignent la capacité de son modèle de croissance à générer rentabilité et trésorerie. Celui- ci assure de façon pérenne sa capacité de distribution tout en renforçant sa solidité financière et ses perspectives de développement.

Les réservations globales en valeur progressent de 15,0 %. Les hausses de la réserve foncière (+8,4 %) et du Backlog global (+17,9 %) confirment notre capacité à inscrire notre croissance dans la durée. En particulier, l’augmentation du Backlog Logement de 17,4 % nous permet de continuer à gérer avec rigueur notre réserve foncière, qui représente plus de trois années d’activité.

Dans un marché du Logement en France en baisse en 2018, conformément à nos anticipations, ces résultats commerciaux positifs attestent de l’adéquation de notre offre commerciale à la demande et soulignent notre capacité à proposer à nos clients des logements de qualité à des prix adaptés à leur pouvoir d’achat.

Par ailleurs, l’activité Tertiaire a confirmé sa bonne dynamique avec un montant de réservations de 359,5 M€ (TTC). Le projet A7-A8 à Paris-Gare d’Austerlitz de près de 90 000 m2 de bureaux, commerces et hôtel progresse conformément au planning, le  permis  de  construire  devant  être  déposé  au  1er semestre 2019.

La marge d’Ebit ajusté supérieure à 9% témoigne de notre maîtrise des prix de vente et des charges opérationnelles. Le besoin en fonds de roulement est toujours maîtrisé dans un contexte de croissance du chiffre d’affaires et du Backlog.

Il en résulte une réduction de 83,1 M€ de la dette financière par rapport à fin 2017 et une situation de trésorerie nette positive de 50 M€ à fin novembre 2018.

L’ensemble de ces éléments conduit à un accroissement de plus de 46 millions d’euros des capitaux propres consolidés à près de 262 M€ à fin novembre et une capacité financière de 353,4 M€, constituée pour l’essentiel de trésorerie disponible (253,4 millions d’euros).

En 2019, les fondamentaux favorables du marché, toujours aussi puissants (dynamiques démographiques, nécessité de construire dans les zones tendues notamment), continueront de soutenir la demande de logements neufs. Toutefois, les perspectives conjoncturelles de baisse des attributions de permis de construire et de hausse du taux d’abandon des projets liée à la persistance de l’inadéquation entre le prix des offres et le pouvoir d’achat devraient conduire le marché à s’établir à environ 115 000 logements.

Dans ce contexte, Kaufman & Broad poursuivra sa stratégie de commercialisation de programmes respectant les attentes et la capacité financière de ses clients.

Sur l’ensemble de l’exercice 2019, le chiffre d’affaires global devrait être stable par rapport à 2018 : la baisse attendue au 1er semestre du fait de la forte activité enregistrée par lImmobilier dEntreprise au cours du 1er semestre 2018 devrait être compensée par une hausse au second semestre 2019. Le taux de marge brute devrait se maintenir autour de 19 % et le taux dEBIT ajusté au-dessus de 9 %.

Sur ces bases, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires la mise en paiement d’un dividende de 2,50 € par action, en progression de 19 %, avec une option de paiement en numéraire, en actions ou en numéraire et en actions. »

Activité commerciale

  • Pôle Logement

Sur l’année 2018, les réservations de logements en valeur s’élèvent à 1 871,5 millions d’euros (TTC), soit une hausse de 4,5 % par rapport à 2017. En volume, elles s’établissent à 9 122 logements, en progression de 1,1 % par rapport à 2017.

Le délai d’écoulement des programmes s’est établi à 5,0 mois sur douze mois, en amélioration de

0,1 mois par rapport à 2017 (5,1 mois).

L’offre commerciale, avec 95 % des programmes situés en zones tendues (A, Abis et B1), s’élève à

3 781 logements à fin 2018 (3 835 logements à fin 2017).

  • Répartition de la clientèle

Sur 2018, les réservations en valeur (HT) des primo-accédants sont en augmentation par rapport à 2017 et représentent 18 % des ventes. Les secondo-accédants ont progressé de 5 % et représentent 9 % des ventes. Les réservations réalisées auprès des investisseurs représentent 31 % des vente (dont 26 % pour le seul dispositif Pinel). La part des ventes en bloc a progressé de 34 % et représente 41 % des ventes sur 2018, dont plus de 46 % de résidences gérées (tourisme, étudiants, affaires et séniors).

  • Pôle Tertiaire

Sur l’ensemble de l’exercice  2018,  le  pôle  Tertiaire  a  enregistré  des  réservations  nettes  de 359,5 millions d’euros TTC correspondant à une plateforme logistique et 2 ensemble immobiliers de bureaux.

En particulier, Kaufman & Broad a signé :

    • une VEFA pour la réalisation d’un immeuble de bureau d’environ 7 000 m² à Eurasanté, pôle d’excellence autour du thème des industries de la santé développé par la Métropole Lilloise ;
    • une VEFA pour la restructuration lourde du campus tertiaire « HIGHLIGHT » à Courbevoie de 24 000 m² organisé en trois bâtiments dont une tour IGH ;
    • une VEFA pour la réalisation de l’immeuble de bureaux « GREEN OAK » à Arcueil sur le secteur de la Vache Noir de 10 700 m² dont la réalisation intègre une part importante de matériaux bas carbone ou décarbonés comme le bois ou la pâte de verre recyclée en façade ;
    • une VEFA pour la réalisation d’une plateforme logistique XXL de dernière génération d’une surface totale de 74 000 m² à MER pour le compte de DWS (Deutsche Bank Asset Management) après avoir signé un BEFA avec le groupe LAPEYRE.

Par ailleurs, Kaufman & Broad a livré en 2018 deux projets de bureaux importants :

    • L’immeuble « GALAXIE » situé à Paris 13ème de 23 000 m² accueillant le nouveau siège du Groupe CDC Habitat,
    • L’immeuble « ORA » situé à Paris 17ème de 26 000 m² accueillant notamment le nouveau siège de Canon sur 70% de sa surface.

Kaufman & Broad (via sa filiale Concerto) a également livré la plateforme logistique interarmées à Châtres de 36 000 m² réalisée pour le compte de GROUPAMA (propriétaire) et du Ministère de la Défense (locataire).

Kaufman et Broad a actuellement en commercialisation ou à l’étude environ 283 000 m² de surface de bureaux et environ 66 000 m² de surfaces logistiques. Par ailleurs, près de 52 000 m² de surface de bureaux sont actuellement en construction et plus de 146 000 m² de surfaces logistiques.

  • Indicateurs avancés de l’activité commerciale et développement

A fin 2018, le backlog Logement s’établit à 1 960,8 millions d’euros (HT), soit 18,2 mois d’activité. A la même date, Kaufman & Broad comptait 203 programmes de logements en cours de commercialisation, représentant 3 781 logements (218 programmes pour 3 835 logements fin 2017).

Le portefeuille foncier Logement représente 30 116 lots. Il est en progression de 8,4 % par rapport à celui de fin 2017 et correspond à plus de 3 années d’activité commerciale.

Au 1er trimestre 2019, le groupe prévoit de lancer 25 nouveaux programmes, dont 8 en Île-de-France représentant 543 lots, 16 en Régions représentant 1 139 lots et 1 en immobilier d’entreprise.

A fin 2018, le backlog tertiaire s’élève à 218,3 millions d’euros.

Résultats financiers

  • Activité

Le chiffre d’affaires global s’établit à 1 558,2 millions d’euros (HT), en progression de 12,0 % par rapport à 2017.

Le chiffre d’affaires Logement s’élève à 1 293,8 millions d’euros (HT), contre 1 213,7 millions d’euros (HT) en 2017. Il représente 83,0 % du chiffre d’affaires du groupe. Le chiffre d'affaires de l’activité Appartements est en hausse de 4,4 % comparé à 2017 et s’établit à 1 220,8 millions d’euros (HT). Le chiffre d’affaires de l’activité Maisons individuelles en village s’établit à 73,0 millions d’euros (HT) contre 44,6 millions d’euros (HT) en 2017.

Le chiffre d'affaires du pôle Tertiaire s’établit à 254,2 millions d'euros (HT), à comparer à 165,3 millions d’euros en 2017.

  • Eléments de rentabilité

La marge brute s’élève à 300,0 millions d’euros en 2018, à comparer à 269,1 millions d’euros en 2017. Le taux de marge brute s’établit à 19,3%, stable par rapport à 2017 (19,4 %).

Les charges opérationnelles courantes s’élèvent à 162,8 millions d’euros (10,4 % du chiffre d’affaires),

contre 151,2 millions d’euros pour la même période en 2017 (10,9 % du chiffre d’affaires).

Le résultat opérationnel courant s’établit à 137,2 millions d’euros, à comparer à 118,0 millions d’euros

en 2017. Le taux de marge opérationnelle courante s’élève à 8,8 % contre 8,5 % en 2017.

L’EBIT ajusté du groupe s’élève à 148,9 millions d'euros en 2018 (à comparer à 126,1 millions en 2017). La marge d'EBIT ajusté s'élève à 9,6 % (9,1 % en 2017).

Le résultat net - part du groupe ressort à 73,0 millions d’euros contre 59,1 millions d’euros en 2017, en progression de 23,4%.

  • Structure financière et liquidité

La trésorerie nette s’établit à 50 millions d’euros au 30 novembre 2018, à comparer à une dette financière nette de -33,1 milions d’euros à fin 2017, soit une amélioration de 83,1 millions d’euros à un an d’intervalle. Elle prend en compte les rachats d’actions effectués en 2018 pour un montant de 6,6 millions d’euros. La trésorerie active (disponibilités et valeurs mobilières de placement) s’établit à 253,4 millions d’euros, à comparer à 221,1 millions d’euros au 30 novembre 2017. La capacité financière s’élève à 353,4 millions d’euros (321,1 millions d’euros à fin 2017).

Le besoin en fonds de roulement de 110,8 millions d’euros, soit 7,1 % du chiffre d’affaires annuel, se compare à 147,6 millions d’euros à fin 2017 (10,6% du chiffre d’affaires). Il s’établit sensiblement en deçà des niveaux "normatifs" pour deux raisons principales : d’une part, des délais d'écoulement historiquement bas dans l'activité Logement ; d’autre part, les conditions opérationnelles favorables dont ont bénéficié en 2018 les opérations tertiaires en production, que ce soit en bureaux ou en logistique.

  • Dividendes

Le Conseil d’administration de Kaufman & Broad SA proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires du 2 mai 2019 la mise en paiement d’un dividende de 2,50 € par action, soit une progression de 19 % par rapport au dividende versé au titre de 2017 (2,10 € par action). Il sera également proposé à cette Assemblée Générale de donner aux actionnaires de Kaufman & Broad la faculté de percevoir ce dividende en numéraire, en actions ou en numéraire et en actions.

  • Gouvernance

Dans une dynamique d’amélioration continue de sa gouvernance, le Conseil d’administration de Kaufman & Broad a décidé de confier à Yves Gabriel le poste d'administrateur référent. Yves Gabriel a fait son entrée au Conseil d'administration le 8 mars 2016 en tant qu'administrateur indépendant et préside, depuis, le Comité de Rémunération et de Nomination.

Président-Directeur Général de Bouygues Construction et Administrateur du groupe Bouygues de 2002 à 2015, Yves Gabriel a été Directeur Général du groupe SAUR de 1996 à 2002 et Directeur Général du groupe SCREG de 1992 à 1996. Auparavant, il a exercé des postes de direction générale dans différentes filiales des groupes SCREG et Bouygues.

Yves Gabriel assistera le Président du Conseil d’administration dans ses missions, notamment dans

l’organisation et le bon fonctionnement du Conseil d’administration, de ses comités et la supervision du gouvernement d’entreprise et du contrôle interne.

  • Perspectives 2019

Sur l’ensemble de l’exercice 2019, le chiffre d’affaires global devrait être stable par rapport à 2018 : la baisse attendue au 1er semestre du fait de la forte activité enregistrée par l’Immobilier d’Entreprise au 1er semestre 2018 devrait être compensée par une hausse sur le second semestre. Le taux de marge brute devrait se maintenir autour de 19 % et le taux d’EBIT ajusté au-dessus de 9 %.

  • Prochaine date d’information périodique :
    • 12 avril 2019 : Résultats du premier trimestre 2019 (après Bourse)
    • 2 mai 2019 : Assemblée Générale des actionnaires

Glossaire et Annexe en pièces jointes.

To secure its communication, contents are certified on the blockchain using Wiztrust.

Fichiers attachés

Experts

Contact Presse